La page mégalo – Ma nomination pour le Liebster Award 2016

3and3quarters-net_

Quel plaisir pour une toute jeune blogueuse comme moi de découvrir un matin que l’adorable Maman Vanille m’avait nominé pour le Liebster Award. Je pense que j’étais aussi fière que Johnny Depp lorsqu’il a reçu son 1er oscar ! Ah non pardon… Bref, c’est flattée comme une vache avant la traite (oui c’est un vrai proverbe) que je participe à ce rite initié il y a fort fort longtemps par un blogueur allemand et qui permet de faire découvrir de nouveaux talents sur le web. 

Liebster award : Was ist das?

Le Liebster Award, comme son nom l’indique, c’est un prix qui permet aux blogueurs de se nominer entre-eux afin de faire connaître les petits nouveaux qu’on aime et avec qui on a créé des liens dans l’univers merveilleux de la blogosphère.
S’il est difficile de trouver une origine précise sur le web, tout le monde s’accorde toutefois sur le fait que le prix a été décerné pour la 1ère fois par un allemand, qui souhaitait à la fois se faire un peu de pub et faire découvrir les blogs de ses potes. Depuis, la chaîne a fait du chemin et a parcouru quasiment toute la planète, sautillant de blogs en blogs et modifiant au fur et à mesure les règles liées à la nomination. 

Je suis pas une méga fan des chaînes en général mais là, je dois dire que le concept me plait vraiment beaucoup. Déjà parce que les questions que m’a posée Maman Vanille vont me permettre de me dévoiler un peu plus et aussi parce que je peux, par la même occasion, vous faire découvrir des blogs qui font partie de mon quotidien (ou presque). 

Alors, en 2016, le principe du Liebster Award est le suivant :

1. Donner 11 faits sur soi
2. Répondre aux 11 questions posées par la personne qui nous nomine
3. Poser 11 questions aux blogueurs que l’on nomme
4. Nommer 11 personnes à notre tour

Voici donc mes réponses :

11 faits sur moi

  1. Happy Dad et moi, on a instauré les soirées Foot/Tricot. Pour ne pas être chacun de notre côté sans se parler pendant les matchs de foot, je tricote à côté de lui et on discute pendant le match. D’ailleurs, depuis, on a été nominé pour le couple le plus glamour de l’année. Tu m’étonnes, vu la dose de rêve qu’on balance sur ce coup-là ;
  2. Je ronge mes ongles (bouhhh pas bien) ;
  3. J’ai toujours mon doudou. C’est un singe avec lequel je dors depuis que j’ai 3 ans. Et il s’appelle Cheetah (oui j’avais déjà un sens de l’originalité très exacerbé à 3 ans) ;
  4. Je suis journaliste de formation et j’ai même présenté le journal d’une chaîne régionale belge ;
  5. Je suis gourmande. Très gourmande. Et il est facile de m’amadouer avec de la nourriture 😀 Genre ça:
    14593632_943331979125712_1184740380_n
  6. Je suis volcanique. Quand un truc m’énerve, c’est l’éruption de l’Etna en moins d’une minute. Mais, en général, je me calme aussi vite que je me suis énervée. Et je passe à autre chose ;
  7. J’ai tendance à donner des petits surnoms mignons à toutes les personnes qui m’entourent. Chacun de mes collègues a le sien ;
  8. J’ai 2 chats que j’ai également affublé de surnoms cul-cul. C’est comme ça que Hulk, le chat persan noir, est devenu Billy Billy (oui oui 2 fois Billy). D’ailleurs, peu de personnes savent qu’il s’appelle Hulk à la base ;
  9. Comme beaucoup d’autres bébés, ma fille a fait la jaunisse quelques jours après sa naissance. Et, c’est depuis ce moment là que je la surnomme Petit Citron ;
  10. J’ai une manie qui énerve particulièrement Happy Dad. Chaque fois que je vois un objet, je veux savoir en quoi il est fait et comment on l’a fabriqué. C’est plus fort que moi. En fait, je crois que je suis restée calée à la période des « Pourquoi » de l’enfance ;
  11. Je ne tiens pas en place. Restez assise plus de 5 minutes sans rien faire est un exploit. Même le soir quand je regarde la télé, il faut que je fasse autre chose en même temps.

Les 11 questions de Maman Vanille

  1. Depuis quand blogues-tu ?
    J’ai ouvert le blog il y a 6 mois plus ou moins. Cela faisait trèèèès longtemps que j’y pensais, que j’en parlais à mes coupines et à Happy Dad. Depuis ma grossesse de Petit Citron surtout. En janvier 2015, j’ai dit à ma meilleure amie : « Cette année, je lance mon blog ». En janvier 2016, j’ai dit ma meilleure amie : « Bon, fini de rigoler, cette année, je le fais vraiment ». Fin mai, j’ai sauté le pas. J’ai tâtonné un peu puis, petit à petit, j’en ai fait mon 2e chez moi. C’est cosy non? 🙂
  2. Que fais-tu dans la vie ?
    J’essaie d’être heureuse et de ne jamais me perdre en chemin. Et puis plein d’autres trucs à part le blogging et ma vie de maman que vous connaissez, mais ça, je le garde pour moi 🙂
  3. Quel est ton plus beau rêve ?
    Je rêve d’un méga trip en Laponie pour admirer des aurores boréales. Tous les 4 mois à peu près, je refais des devis pour y aller. Et puis, je me rends compte que ça coûte un rein donc je reporte 😀
    One day, maybe…
  4. De quoi es-tu le plus fier/fière d’avoir accompli ?
    Ca fait hyper narcissique et nian nian mais je suis hyper fière de la maman que je suis et de la famille qu’on forme Happy Dad, Petit Citron et moi.
  5. Qu’est-ce que tu n’as jamais osé faire mais que tu aimerais beaucoup faire ?
    Vous n’avez pas envie de le savoir. Je vous promets que vous n’avez pas envie 😀
  6. Peux-tu décrire une journée parfaite ?
    Une journée parfaite pour moi, c’est une journée qui commence en disant au Petit Citron : « Aujourd’hui, on reste en pyjama, on bricole, on fait des gâteaux et on regarde des dessins animés dans le divan ». Vous n’imaginez pas à quel point une journée comme ça peut me permettre de recharger les batteries quand j’ai un coup de mou.
  7. Quelles sont tes projets pour 2017 ?
    Lancer officiellement un joli projet professionnel qu’on prépare depuis des mois avec ma meilleure amie. Je vous en dis pas encore trop parce que ça nous tient tellement à coeur qu’on veut vraiment que ce soit au top quand on le dévoilera. Mais, ce que je peux déjà vous dire, c’est qu’il y aura des paillettes 😀
  8. As-tu un complexe ?
    Je suis un complexe ambulant 😀 Mais je m’assume beaucoup mieux depuis que je suis maman
  9. Quelle ville me conseilles-tu de visiter ?
    Charleroi évidemment ! Malgré sa réputation pas toujours folichone, je l’aime ma ville. J’aime sa multiculturalité, son ébullition culturelle constante, ses mille et uns talents artistiques, son côté décalé, … Ça fait beaucoup rire mes collègues, mais je reste persuadée que Charleroi est le nouveau Berlin niveau culture underground. Alors faut venir la visiter 🙂 Et me le dire si vous venez, qu’on aille boire un godet ensemble et manger une bonne frite de chez Robert.
  10. Quel est ton plat préféré ?
    Le homard en belle-vue. Ca fait prout prout je sais, mais j’adore ça depuis que je suis gamine. Mes parents le savent, chaque Noël je m’affone un homard entier à moi toute seule et j’en laisse pas une micro miette.
  11. Quel est ton livre coup de coeur de l’année ?
    Metro 2033 de Dmitry Glukhovsky. Je cherchais depuis des plombes la traduction française de ce best-seller russe. Mon super Papa l’a trouvé sur le net pour moi. Et je l’ai dévoré ! Je suis une grande grande amoureuse de la littérature russe et des romans futuristes. Ici, tu combines les deux, dans un monde post-apocalyptique. L’auteur a déjà sorti une suite : Metro 2034 et Metro 2035 (qui sort cette fin d’année). Vous vous doutez de ce que j’ai demandé comme cadeau sous le sapin.

Mes 11 questions pour les blogueurs que je nomine

  1. Ca va bien ? (ben quoi, c’est important non?)
  2. Décris-toi en quelques mots (s’auto-flatter est bon pour la santé)
  3. Qu’est-ce qui t’a donné envie de créer ton blog?
  4. Quels sont les 3 articles que tu préfères sur ton blog?
  5. Des quel réseau social / site web es-tu complètement addict?
  6. Pourquoi aimes-tu le village / la ville / le pays où tu vis (biffer la mention inutile 😀 )?
  7. Quel est LE truc qui te met la banane quand tu as un coup de blues?
  8. La phrase qui te met hors de toi ?
  9. Quel(s) cadeau(x) as-tu demandé à Papa Noël ?
  10. Quelle série télé / film me conseillerais-tu et pourquoi ? (Oui, je cherche des idées pour occuper mes soirées non footballistiques)
  11. Ton livre préféré (tant qu’on y est à se créer une wishlist 🙂 )?

Pour finir, roulement de tambour, suspense insoutenable,… mes nominés sont 

D’une île à Paris
Maman 2 canailles

Les Petits garçons poussent comme des champignons
So Mummy
Queen of disaster
Slow life is beautiful
Make my cooking
Maman Lilicorne
Madame Bougeotte
Les gourmandises de Ben
Morgane la testeuse

 

{Concours} J’ai testé – Les nominettes tissées de Griffes Vivienne

J'ai testé les nominettes thermocollantes de Griffes Vivienne ©happy-mum.be

Il y a quelques semaines, la marque Griffes Vivienne m’a proposé de tester leurs étiquettes thermocollantes personnalisables pour enfants. Tu penses bien que, vu la quantité d’étiquettes nominatives qu’une jeune maman utilise, cette proposition m’a fait grave plaisir. Et j’ai eu un vrai coup de coeur pour cette marque! Parce qu’en plus d’être jolies et très solides, leurs étiquettes sont surtout en tissu! Un vrai retour en enfance que je voulais absolument partager avec vous.

Vous vous souvenez de ces jolies étiquettes cousues avec lesquelles nos parents marquaient nos vêtements quand on était petits? 

Evidemment, depuis que le Petit Citron est entré à l’école, je suis devenue une grande consommatrice de nominettes. Et, même si les marques qui proposent des produits plastifiés sont aussi très pratiques, pouvoir personnaliser des étiquettes tissées à l’ancienne, c’est véritablement le truc en plus de Griffes Vivienne.

Créée en 1965, en plein essor de l’industrie textile française, la société conçoit et produit depuis plus de cinquante ans, les étiquettes, tissées ou imprimées, destinées à être posées sur les vêtements pour des milliers de marques, allant du petit indépendant à la ligne de haute couture.

©griffesvivienne.com

Renouvelant sans cesse ses produits, Griffes Vivienne a récemment lancé sa propre gamme d’étiquettes personnalisables pour nos petits loulous distraits. Le principe est tout simple : vous avez le choix entre 8 coloris différents pour le fond de l’étiquette, 10 couleurs différentes pour la police d’écriture, 5 types de police et plusieurs logos décoratifs qui permettront à votre enfant de facilement reconnaitre son étiquette.

En moins de 2 semaines, vous recevez votre colis. Il est également possible de choisir des étiquettes à coudre mais, selon moi, le thermocollant, c’est la vie !

Un petit coup de fer à repasser sur l’étiquette, préalablement posée sur le vêtement que vous souhaitez personnalisé et hop, c’est réglé.

Petit Citron est juste en admiration devant ses nouvelles nominettes et moi, je suis hypra satisfaite de la tenue de celles-ci, même après lavage et séchage intensif.

** Concours **

Et comme en plus de proposer des produits qui facilitent grandement nos vies de maman, ils sont aussi super cools chez Griffes Vivienne, la marque parisienne vous offre 100 étiquettes personnalisées à vous aussi.

Pour les gagner, vous connaissez le principe, c’est tout simple et ça se passe sur ma page Facebook.

–          Liker la page Facebook d’Happy Mum

–          Liker la page de Griffes Vivienne

–          Partager en mode public

–          Inviter au minimum 3 de vos amis en commentaire

Fin du concours le mardi 13 décembre à minuit. Le tirage au sort du gagnant sera fait ensuite par la jolie petite mimine innocente de Petit Citron 🙂

N’hésitez pas à en parler autour de vous

Bonne chance les zamis 🙂

 J'ai testé les nominettes thermocollantes de Griffes Vivienne ©happy-mum.be

DIY – Bref, je me suis mise au tricot pour le Tricothon

J'ai débuté le tricot pour le Tricothon ©happy-mum.be

Tricoter un petit bonnet pour mettre en lumière une bonne cause, voilà le principe de base du Tricothon. Chaque année, lorsque je vois passer les publicités pour cette action, je trouve le projet génial. Et chaque année, je partage les infos à toutes les personnes qui tricotent dans mon entourage. Pour la première fois, le mois dernier, je me suis dit que ce serait vraiment cool de pouvoir, moi aussi, apporter ma petite pierre à l’édifice. Problème : je n’avais jamais tricoté de ma vie.

Donc, le principe du Tricothon est super simple : pour participer, il suffit de tricoter des petits bonnets en laine qui seront déposés, comme un chapeau, sur les bouteilles de smoothie de la marque Innocent.  D’une part, l’action permet d’attirer l’attention de manière originale et positive sur une association et d’autre part, les bénéfices du mois de février seront reversé à ladite association, Les Compagnons Dépanneurs. Ce qui est vraiment cool donc, c’est que tu peux aider en investissant un tout petit peu de ton temps et pour pas grand chose financièrement.

Bref, je me suis mise au tricot. Et c’était pas gagné d’avance…

Heureusement, sur le site du Tricothon, tout est expliqué en détails pour les nullos comme moi. Après avoir recommencé au moins 15 fois à monter des mailles sur une aiguille, après avoir recommencé mes 3 premières lignes de tricot au moins 15 fois aussi parce que je tirais tellement sur le fil que mon tricot était serré au point de ne plus savoir passer l’aiguille dans une maille pour faire le point suivant, … Bref, après une bonne quinzaine d’essais infructueux, j’ai enfin compris le truc et j’ai réalisé ce premier bonnet tout simple en point Jersey (une ligne de mailles à l’endroit suivie d’une ligne de mailles à l’envers).
Et pour le pompom, j’ai suivi le tuto qui se trouve ICI 🙂 

J'ai débuté le tricot pour le Tricothon ©happy-mum.be

Je te laisse imaginer à quel point j’en étais méga giga fière. Genre, toute ma famille et mes amis proches ont vu ce bonnet. 😀 Je pouvais enfin dire : « Regarde ce que j’ai tricoté !  » et je pouvais déboutonner 2 boutons de mon col de chemise tellement je me la suis pêtée.

C’est le modèle débutant. Une fois qu’on a pigé le truc du tricot, il est vraiment tout simple à faire.

Niveau supérieur pour le second bonnet 

Gonflée à bloc de confiance en mes nouvelles capacités de tricoteuse, je me suis dit : « Même pas peur, tu vas faire le niveau intermédiaire. Avec 2 couleurs cette fois » (Oui je sais, ma vie est passionnante et plein de défis audacieux). Comme c’était pas top expliqué sur le modèle, j’ai trouvé un tutoriel vidéo qui montre comment changer de couleur de laine dans son tricot.

J’ai quand même dû recommencer deux fois : une fois parce que je tricotais de nouveau en serrant trop les mailles, et une fois parce que j’avais mal compté mes lignes et avais changé de couleurs au bout de 3 lignes au lieu des 2 que je faisais depuis le début (conclusion si tu veux tester ça, c’est moche parce que les jolis points se mettent alors sur l’envers de ton tricot).

Tadaaaaaam (gonflage de thorax, pluie de paillettes et aura scintillant autour de ma tête)

J'ai débuté le tricot pour le Tricothon ©happy-mum.be

Franchement, pour débuter au tricot, ces petits modèles sont parfaits parce que tu vois rapidement le résultat, contrairement à une écharpe que tu mets un hiver entier à tricoter et qui est finalement prête à être utilisée lorsque le beau temps revient. En plus, tu sais que c’est pour une bonne cause donc ça te motive encore plus.

Bon, en toute honnêteté, même si je fait la roue devant mes 2 réalisations, elles ont vraiment l’air de rien face aux bonnets hyper originaux tricotés par les spécialistes. Vous pourrez en trouver quelques-uns  sur le site d’ailleurs : http://www.tricothon.be/galerie

L’an dernier, ils ont récolté 105.063 petits bonnets (t’imagines !). L’objectif était d’en faire encore plus cette année. J’ai un peu l’air minable face à certaines qui réalisent plus de 500 bonnets par an pour l’action. Mais je compte bien rivaliser d’inventivité pour l’édition de l’an prochain (un bonnet Petit Citron peut-être :-D)

J'ai débuté le tricot pour le Tricothon ©happy-mum.be

Si l’opération vous intéresse, jusqu’au 5 décembre, vous pouvez encore amenez vos petits bonnets chez Veritas et jusqu’au 9 décembre vous pouvez les envoyer chez Innocent. Et, vous pourrez trouver les bouteilles aux jolis chapeaux tout chauds dans les magasins Delhaize durant le mois de février.

En plus, ils sont super bons les smoothies Innocent 😀 Et si, par hasard, vous retrouvez un des mes jolis bébés laineux, vous me le dites hein ! 😀

Recette – Des speculoos maison pour Saint-Nicolas

Recette de speculoos maison ©happy-mum.beEn Belgique, on prépare en ce moment la venue du grand Saint-Nicolas. Le 5 décembre au soir, la tradition veut que les enfants sages déposent  un verre de lait, des speculoos et une carotte pour remercier Saint-Nicolas, son assistant le Père Fouettard et son âne courageux pour tous les jolis cadeaux qu’ils auront déposés le lendemain matin.  Cette année, Petit Citron commençant à vraiment kiffer les moments pâtisserie à deux, et ayant complètement craqué sur un moule à spéculoos en bois chez Dille & Camille, je me suis lancée dans la préparation de speculoos maison.

D’ailleurs, tant qu’on y est : Papa et Maman (oui c’est à vous que je m’adresse :-D), pourriez-vous m’expliquer pourquoi, quand j’étais petite, Saint-Nicolas recevait un verre d’alcool à la place du verre de lait, et lequel de vous deux se l’enfilait en douce pendant la nuit du coup? 😀 <3

Bref, après avoir testé plusieurs versions, et après avoir beaucoup discuté avec ma coupine d’amour du blog Make My Cooking, voici ma version préférée de la recette de speculoos à l’ancienne. Une recette que vous pouvez tout à fait réaliser avec vos enfants, car, en plus d’être assez simple à préparer, la pâte est surtout hyper malléable et très agréable à mouler. Chez nous, Petit Citron a kiffé.

Recette de speculoos maison ©happy-mum.be

Ce dont vous avez besoin :

  • 3,5 g de mélange de 4 épices (clou de girofle, gingembre, poivre noir, muscade)
  • 3,5 g de cannelle
  • 250 g de sucre brun
  • 250 g de beurre
  • 1 oeuf
  • 350 g de farine
  • 5 g de sel
  • Un moule à spéculoos en bois et des petites formes à biscuit pour les petites mains

48h à l’avance si votre moule en bois est neuf :

  • Lavez le moule à l’eau savonneuse et laissez le sécher à la verticale pendant 24h 
  • Le lendemain donc, badigeonnez l’intérieur du moule avec de l’huile d’arachide (évitez l’huile d’olive, car elle donnera un goût à la pâte) et laissez à nouveau sécher à la verticale pendant 24h 
  • Votre moule est prêt à être utilisé.

C’est partiiii :

  • Je n’avais pas de mélange de 4 épices tout fait donc je l’ai réalisé maison en écrasant au mortier l’équivalent d’une cuillère à café de chaque épice du mélange (clou de girofle, gingembre, poivre noir et muscade) ;
  • Versez le mélange 4 épices, la cannelle et le sucre brun dans un grand bol et mélangez ;
  • Ajoutez l’oeuf et mélangez ;
  • Ajoutez le beurre fondu (mais pas chaud) et mélangez jusqu’au moment où tous les ingrédients sont bien amalgamés ;
  • Ajoutez petit à petit la farine tamisée et terminez par le sel ;
  • Réalisez une boule de pâte avec vos mains et disposez la dans du papier cellophane ;
  • Hop, au frigo pendant une douzaine d’heures ;
  • Sortez la pâte du frigo une petite demi-heure avant de commencer son modelage ;
  • Farinez bien votre plan de travail, vos moules et vos rouleaux à pâtisserie ;
  • Pour le moule en bois, après avoir retirer l’excédent de farine, disposez la pâte dans la forme.
    Sur la chaîne youtube de La Cocinera Loca, j’ai trouvé un super tuto qui explique pas à pas comment utiliser correctement ce moule. Je vous le mets ici car c’est vraiment la technique la plus efficace et la plus facile que j’ai trouvée pour réaliser des speculoos à l’ancienne :

  • C’est cholis hein? 🙂 N’oubliez pas de fariner à nouveau votre moule entre chaque modelage, sinon impossible de sortir la forme Chez nous, sortis du moule, avant cuisson, ça donnait ça :
    Recette de speculoos maison ©happy-mum.be
  • Hop, au four préchauffé à 180° pendant 10-15 minutes (pas plus sinon les bords vont brûler) ;
  • Pour les plus petites formes que vous aurez réalisé avec vos petits bouts d’chou, 10 minutes suffiront largement ;
  • Laissez refroidir (soyez fortes face à la tentation, plus fortes que Petit Citron et moi qui nous sommes ruées dessus à peine sortis du four).

    Recette de speculoos maison ©happy-mum.be

Tadaaaaaaaam

 

Recette de speculoos maison ©happy-mum.be

Tu peux venir Saint-Nic’, on est prêts dans la Happy House !!

D’ailleurs, Petit Citron a déjà envoyé sa lettre au Grand Saint grâce à un super service de la poste belge. On envoie sa jolie lettre à l’adresse de Saint Nicolas, Rue du Paradis 1, 0612 Ciel. On n’oublie pas de bien mettre son adresse à soi au dos de l’enveloppe. Et, surprise, Saint Nicolas répond !!! Avec une jolie lettre et un joli livret d’activités pour s’occuper jusqu’au 6 décembre. L’initiative était trop belle que pour ne pas être partagée.

À bientôt les zamis 🙂 

 

Recette – Hrapoćuša, le gâteau aux noix de Dol (Croatie)

Recette - Hrapoćuša, le gâteau traditionnel de Dol (Croatie) ©happy-mum.be
Je vous le promettais dans l’article sur nos merveilleuses vacances sur l’île de Brac en Croatie. Belle-Maman ayant bien compris mon message, j’ai reçu la semaine dernière un gigantesque sac de noix fraîches de son jardin. Il est donc l’heure de partager la recette du gâteau traditionnel du village de Dol : le Hrapoćuša.

Hrapoćuša, c’est bien plus que le nom d’un gâteau. Pour les habitants de Postira, dont fait partie le village de Dol, c’est une institution. Le gâteau tire son nom de la pierre extraite dans les carrières de la localité.

Le village de Dol (Croatie)

Le village de Dol (Croatie)

Impossible d’imaginer une célébration importante là-bas sans déguster un Hrapoćuša. Et, chaque habitant du village vous dira qu’il détient la meilleure recette, tradition transmise de génération en génération dans les familles de l’île.

Voici donc une des variantes de la recette, gentiment donnée par une des adorables habitantes que nous avons rencontrée durant nos vacances d’été. Je suis complètement tombée sous le charme de ce gâteau. Même si je n’ose même pas calculer le nombre de calories par petite cuillère.

À Dol, on aime dire que cette recette a des vertus aphrodisiaques. Une juste récompense après avoir décortiquées les 700 g de noix fraîches nécessaires à sa réalisation (courage, les 400 premiers grammes sont les plus longs ! Après, on chope la technique 😀 )

Recette - Hrapoćuša, le gâteau traditionnel de Dol (Croatie) ©happy-mum.be

Ce dont vous avez besoin :

Pour le gâteau :

  • 5 oeufs entier ;
  • 9 jaunes d’oeufs ;
  • 250 g de farine ;
  • 1 petit sachet de levure ;
  • 350 g de sucre en poudre ;
  • le zeste d’un citron jaune ;
  • 100 gr de noix (préférez les plus petits morceaux).

Pour le topping :

  • 9 blancs d’oeufs ;
  • 600 g de noix décortiquées (les plus gros morceaux) ;
  • 650 g de sucre en poudre ;
  • le jus du citron jaune dont vous avez prélevé le zeste précédemment.

Recette - Hrapoćuša, le gâteau traditionnel de Dol (Croatie) ©happy-mum.be

C’est partiiiiii :

  • Préchauffez votre four à 180° ;
  • Dans un grand bol, battez les oeufs entiers, les jaunes d’oeufs et le sucre ;
  • Quand la préparation blanchit légèrement, ajoutez la farine et la levure et mélangez ;
  • Ajoutez au mélange le zeste du citron jaune et les 100 g de noix que vous aurez préalablement écrasées au pilon pour en faire de très petits morceaux;
  • Versez la préparation dans un moule à charnières de 23 cm (oubliez pas de mettre du papier cuisson en dessous sur votre plaque du four hein :-D) ;
  • Hop, au four pour 20-30 minutes. Il doit être à peine cuit ;
  • Pendant ce temps, préparez le topping ;
  • Dans un casserole, sur feu moyen, mélangez les blancs d’oeufs et le sucre ;
  • Ajoutez rapidement les noix ;
  • Mélangez continuellement (sinon ça accroche) pendant une quinzaine de minutes. La préparation doit devenir brunâtre et un peu gluante ;
  • Une fois les quinze minutes passées (et pas avant, c’est important), ajoutez le jus du citron (vous allez voir, la préparation va mousser assez fort. Pas de panique, c’est normal) ;
  • Mélangez encore pendant quelques minutes puis retirez du feu ;
  • Une fois le gâteau prêt, retirez-le du four et baissez la température sur 150° ;
  • Ajoutez très délicatement le topping sur le gâteau en appuyant légèrement sur les noix ;
  • C’est reparti pour un petit tour au four pendant une trentaine de minutes ;
  • Laissez le gâteau entièrement refroidir avant de retirer le moule.

Tadaaaaaaaam !

Recette - Hrapoćuša, le gâteau traditionnel de Dol (Croatie) ©happy-mum.be

 

Ce gâteau se congèle très bien et se conserve facilement presque deux semaines. Et il est encore meilleur légèrement réchauffé. 

Bon appétit les zamis 🙂

Bricolage – Une couronne de feuilles pour préparer la Toussaint

Bricolage - Une couronne de feuilles d'automne pour préparer la Toussaint ©happy-mum.be

Chez nous, chaque année, pour la Toussaint, on fait le tour des cimetières comme le veut la tradition. Oui j’en entend déjà certains : aller une fois par an quand tout le monde y va, c’est de l’esbroufe, c’est commercial, c’est pas sincère, bla bla bla –> Haters gonna hate.

Ben, en tout cas, moi j’ai toujours vu ça comme une tradition, j’ai toujours connu ce moment où toute la famille se réunit pour la fête des morts. Un moment de recueillement, où on pense aux souvenirs, où on pleure parfois mais où surtout après on se retrouve pour évoquer les beaux moments du passé et les joies d’aujourd’hui. Bref, j’y tiens à cette tradition !

Chaque année, Happy Dad et moi, on se rend, avec nos familles, là où sont enterrés nos grands-parents. Si Petit Citron est toujours venue avec nous depuis sa naissance, cette fois, elle est en âge de comprendre.

On a pris le temps de lui expliquer ce qu’on allait faire demain, on a regardé les photos de sa naissance, on a parlé de mon grand-père et de la grand-mère d’Happy Dad. Et puis, en parlant des fleurs qu’on allait déposer sur leurs tombes, Petit Citron a voulu aussi leur faire un cadeau.

Lors d’une méga promenade dans mon parc préféré de Charleroi, on en avait profité pour ramasser des feuilles aux jolies couleurs d’automne. J’avais justement vu un bricolage sur le compte Instagram d’Allo Maman Dodo qui correspondait parfaitement à l’âge du Petit Citron et au matos disponible à la maison.

L’idée était donc toute trouvée. Voici comment on a réalisé des couronnes de feuilles pour la Toussaint.

Ce dont vous avez besoin :

  • Des assiettes en carton ;
  • Un cutter de précision ;
  • Un tube de colle ;
  • Des jolies feuilles d’automne.

C’est partiiiiii :

  • Découpez le centre de l’assiette en carton ;
    Bricolage - Une couronne de feuilles d'automne pour préparer la Toussaint ©happy-mum.be                    Bricolage - Une couronne de feuilles d'automne pour préparer la Toussaint ©happy-mum.be
  • Pendant que je découpais, j’ai proposé à Petit Citron de séparer les feuilles en trois tas en fonction de leur taille ;
    Bricolage - Une couronne de feuilles d'automne pour préparer la Toussaint ©happy-mum.be
  • Collez ensuite les feuilles sur le contour de l’assiette.
    Bricolage - Une couronne de feuilles d'automne pour préparer la Toussaint ©happy-mum.be

Tadaaaaaaam !

Bricolage - Une couronne de feuilles d'automne pour préparer la Toussaint ©happy-mum.be

 

Un bricolage hyper over mega facile et qui coûte rien. Petit Citron a voulu ajouter un joli ruban, afin d’y mettre son prénom et un petit dessin pour ses arrières-grands-parents.

Le gros point positif de ce bricolage à deux, c’est qu’on a pu regarder des photos de moments de joie aujourd’hui, pour qu’elle se créée d’autres souvenirs de ses arrières grands parents que la visite annuelle au cimetière pour la Toussaint.  Je me prépare à une bonne dose de « Pourkwàààà » demain mais j’espère que cette petite préparation de la veille l’aura aidé à mieux appréhender le moment. 

Ciné avec enfants – Trolls : paillettes, cupcakes et pop music

Ciné avec enfants – Trolls : paillettes, cupcakes et pop music ©happy-mum.be

Ce dimanche matin, Petit Citron a été pour la toute première fois voir un film au cinéma. On avait déjà fait les pièces de théâtre, les petits concerts pour enfants, mais le cinéma, j’avais pas encore osé tester avec elle. Et comme la société pour laquelle Happy Dad travaille organisait une séance privée du film Trolls, l’occasion était parfaite. 

Un peu de préparation…

Hasard du calendrier, le mensuel Toupie, auquel Petit Citron est abonnée, proposait justement une histoire sur ce thème dans le numéro reçu la semaine dernière. J’ai donc pu préparer la séance en lisant avec elle l’histoire de Pénélope l’âne qui va pour la première fois au cinéma avec son Papa. Et franchement, je pense que ça a aidé : elle a été d’une sagesse exemplaire tout au long du film. 

Ciné avec enfants – Trolls : paillettes, cupcakes et pop music ©happy-mum.be                     Ciné avec enfants – Trolls : paillettes, cupcakes et pop music ©happy-mum.be

En arrivant sur place, hyper bonne surprise : je n’avais jamais remarqué que des rehausseurs pour sièges étaient disponibles gratuitement à l’entrée des salles. Un siège personnalisé, du popcorn offert et la découverte du distributeur de bonbons : les conditions étaient au top.

Idéal comme premier long métrage

Petit Citron teste même les accoudoirs

Petit Citron teste même les accoudoirs

Créé par les réalisateurs de Shrek, Trolls est basé sur ces petits poupées aux cheveux fluo qui faisait mon bonheur quand j’était gamine. Et, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on retrouve bien leur univers. Pluie de couleurs, de chansons, de remix pop, avec des arcs-en-ciel, des paillettes et des cupcakes. 

Je vous spoile pas trop l’histoire mais au niveau de la trame, des situations claires et manichéennes avec des méchants pas si méchants et une très jolie morale sur la conquête du bonheur. Bref, un super moment tout doux, duquel tu ressors avec la banane et une bonne humeur contagieuse pour la fin de la journée.

 

Petit Citron a tout compris : elle nous a raconté l’histoire en entier à la maison. On pourra donc retourner dans le temple du 7e art avec elle. Encore une étape de franchie pour mon bébé qui n’en est plus en mais qui devient une magnifique petite fille (tu l’entends le bruit du petit coeur de Maman qui se serre?)

Si vous avez des bons plans de films pour les petits de son âge, je suis preneuse 🙂 Et vous, c’était quoi le premier film au cinéma avec votre Petit Citron à vous?

Recette – Le Choco à tartiner maison de Tata Yetty

img_4091

Depuis que Tata Yetty, la tante d’Happy Dad, m’a apporté un pot de son choco maison lors d’une de nos premières rencontres, je suis tombée amoureuse de cette recette. D’ailleurs, vous n’imaginez pas la force mentale dont je dois faire preuve pour ne pas finir un pot en une soirée.

On m’a déjà demandé plein de fois la recette, il était temps que je prenne le temps de l’écrire. Surtout que, vous allez le voir, c’est vraiment giga simple. Mais, par contre, on fait largement exploser le calorimètre, préparez-vous psychologiquement.

Flûte hein, on a besoin de forces et de réconfort chocolaté pendant l’hiver. 😀

Ce dont vous avez besoin : 

  • 200 gr de chocolat noir ;
  • 200 gr de chocolat au lait ;
  • 1 boîte de lait concentré sucré (170 gr) ;
  • 1 boîte de margarine style Planta (250 gr).

C’est partiiii :

  • Dans une casserole, faites fondre le chocolat en morceau avec le Planta ;
  • Une fois la préparation bien lisse, ajoutez le lait concentré sucré en fouettant ;
  • Versez dans les bocaux et laissez refroidir au frigo.

Tadaaaaaaam !

img_4097

Difficile hein? 😀 Petit Citron adore le faire avec moi et elle peut vraiment participer à toutes les étapes de la préparation, ce qui est un must. 

Si vous réalisez la recette, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé et à m’envoyer des photos hein 😀

Bon appétit les mamans gourmandes (et les autres)

 

Bricolage d’Halloween – Un squelette en cotons-tiges

Bricolage d'Halloween - Un squelette en cotons tiges

Bricolage d’Halloween – Un squelette en cotons tiges

Chose promise… Voici le second bricolage d’Halloween qu’on a réalisé dans la Happy House : un effrayant squelette en cotons-tiges. Je suis hyper contente d’avoir trouvé l’idée (sur Pinterest évidemment) car il était nickel pour l’âge de Petit Citron. On a même travaillé sa concentration et sa précision par la même occasion. 

Ce dont vous avez besoin :

  • Une feuille A4 de papier cartonné ;
  • Une feuille de carton ;
  • Une imprimante ;
  • Un cutter de précision ;
  • Un tapis à découpe (facultatif – une planche à découper ça marche aussi) ;
  • Des cotons-tiges ;
  • Un tube de colle.

C’est partiiiiii !

  • Vu mes compétences en dessin, j’ai commencé par trouver une jolie tête de squelette, à imprimer. Comme pour les Citrouilles attrape lumière, je l’ai trouvé sur le web, ICI plus précisément ;
  • Imprimez-la sur le papier cartonné et découpez le contour de la tête au cutter de précision ;Halloween Skeleton ©happy-mum.be
  • Proposez à votre chère petite tête blonde d’amour de coller la tête du squelette sur un morceau de carton ;Halloween Skeleton ©happy-mum.be
  • Disposez ensuite les cotons tiges, avec votre enfant, afin qu’il puisse voir le résultat final avant de commencer à coller les « os », chaque morceau d’ouate du coton-tige représentant une articulation ;Halloween Skeleton ©happy-mum.be
  • Un à un, déposez un petit point de colle sur chaque ouate de chaque coton-tige et proposez à votre enfant de le coller au bon endroit ;Halloween Skeleton ©happy-mum.be
  • Coupez des cotons-tiges en deux pour faire les pieds et uniquement un quart de chaque côté pour faire les mains;
Bricolage d'Halloween - Un squelette en cotons tiges

Bricolage d’Halloween – Un squelette en cotons tiges

Tadaaaaaaam !

Petit Citron l’a colorié après, parce que même les squelettes ont droit à du rose à paillettes dans son monde de princesses.

N’hésitez pas à commenter et partager vos jolies créations si vous avez testé ce bricolage

Et si vous cherchez un autre bricolage sympa pour enfants de maternelle, il y aussi les Citrouilles Attrape-lumière ici 🙂 

Bisous les zamis

 

Bricolage d’Halloween – Des citrouilles qui captent la lumière

Sun Catcher Pumpkin ©happy-mum.be

Halloween doit être une de mes fêtes préférées dans l’année. Surtout depuis que je suis Maman. Et pas seulement pour les costumes de sorcières trop choubi et la pluie de bonbons qui va avec (quoique).

Vous allez donc certainement voir fleurir sur ce blog une tonne de bricolages et DIY durant ces deux prochaines semaines. Surtout maintenant que ma fille commence à vraiment pouvoir toucher à tout en bricolage !

Je vous explique ici notre tout premier bricolage d’Halloween 2016 : des jolies petites citrouilles qui captent la lumière extérieur. Au top pour décorer sa devanture. Et idéal pour l’âge de Petit Citron.

Sun Catcher Pumpkin ©happy-mum.be

Ce dont vous avez besoin :

  • Des feuilles A4 de papier cartonnées ;
  • Une imprimante ;
  • Un cutter de précision ;
  • Un tapis à découpe (facultatif – une planche à découper ça marche aussi) ;
  • Du papier de soie ;
  • Un bâton de colle.

C’est partiiiiii !

  • On commence avec votre partie du job 😀
    D’abord, vous devez trouver votre modèle de citrouille. Sur le web, il y a mille template à imprimer. J’ai trouvé les miens ICI et ICI. Choisissez plutôt des modèles de citrouilles noires si vous utilisez du papier cartonné d’une autre couleur ;
  • Imprimez-les sur le papier cartonné (1 citrouille par feuille A4) ;
  • Découpez la citrouille avec votre cutter de précision, ainsi que les yeux et la bouche (tout ce qui n’est pas noir en gros ) ;Sun Catcher Pumpkin ©happy-mum.be
  • Le plus dur est fait (ouf), on peut faire travailler les enfants maintenant
    Découpez de petits morceaux de papier de soie que votre enfant peut coller à sa guise, à l’arrière de la citrouille, afin de recouvrir les trous du cartons ;Sun Catcher Pumpkin ©happy-mum.be
    Avec en prime, la petite tête d’amour d’un Petit Citron concentré <3Sun Catcher Pumpkin ©happy-mum.be
  • C’est fait 🙂Sun Catcher Pumpkin ©happy-mum.be
  • Vous n’avez plus qu’à les coller sur votre fenêtre pour observer les jolis rayons de lumière qui vont passer au-travers.

Sun Catcher Pumpkin ©happy-mum.be

Tadaaaaaaam !

Petit Citron fière comme un paon de les montrer à Happy Dad quand il est revenu du boulot.

Je mets en ligne tout bientôt un second bricolage d’Halloween hyper facile à faire avec les petits bouts de chou de maternelle, si ça peut vous donner des idées pour ce weekend 🙂

N’hésitez pas à commenter et partager vos jolies créations si vous avez testé ce bricolage

PS : Dans quelques jours, c’est orgie de bonbons !!!! Whoohooooo