La page mégalo – L’abécédaire des filles pas footeuses (Semaine 2 de l’Euro2016)

frog-1175599_1920

Si tu es ici en train de lire ces lignes, c’est que tu as survécu à la 1er semaine de l’Euro2016. Toutes mes félicitations car cette semaine n’a pas été facile pour nous, les compagnes des zamis de la baballe.
C’est officiel : Petit Citron a dorénavant bien assimilé qu’elle ne materait pas d’épisodes de Docteur La Peluche d’ici la fin de la compétition, mais qu’à la place, elle aurait droit à la rediffusion de tous les matchs qu’Happy Dad a raté de la journée. Mais, ce que ni elle ni moi n’avions prévu, c’est qu’il faudrait aussi vivre cette première semaine avec un événement d’une gravité sans nom : la défaite des Diables Rouges contre l’Italie.

Bon, en tant que carolo, défaite ou victoire, ça a pas changé grand chose : concert de klaxons pendant plusieurs heures après le coup de sifflet final. D’ailleurs, le contraste entre le silence de mort qui régnait dans mon salon et le mur qui tremble avec les cris de joie chez les voisins, c’était assez fun à vivre (pour moi en tout cas).

Mais bon, trève de plaisanterie, il est l’heure de la 2e partie de mon abécédaire de l’Euro, qui m’a bien occupé pendant cette semaine entière de kidnapping télévisuel (et j’ai un épisode de retard dans GOT à cause de ça en plus ! )

  • F comme Faire des traits d’humour pendant un match où la Belgique perd est une mauvaise idée

Bref, les Diables Rouges étaient menés au score. Bref, à un moment, j’ai levé les yeux de mon écran d’ordinateur et j’ai vu que De Bruyne était rouge comme une pivoine (comme d’hab). Bref, j’ai fait une remarque un peu rigolote à ce sujet. Bref, Happy Dad s’est emballé. Bref, la défaite face à l’Italie, c’est ma faute. Sorry guys. 

  • G comme Glamour

Je pense qu’avec l’Euro2016, on a atteint le comble du glamour niveau déco. Lors du Mondial il y a 2 ans, les premières housses pour rétroviseur voyaient le jour. Déjà, à l’époque, la bataille fut féroce avec Happy Dad, et j’ai réussi à négocier le port de ces accessoires à la pointe de la mode uniquement durant nos vacances dans le Sud de la France. Tu ajoutes à ça les vuvuzelas et tu avais la panoplie complète du parfait supporter.
Mais, oh horreur et abomination, les cellules stratégiques de communication des grandes marques ont eu de meilleures idées pour 2016.
“- Les gars, j’ai une super idée ! Pour la Belgique, on va leur filer la panoplie complète pour pimper leur bagnole en diable, avec des cornes à accrocher aux fenêtres et une queue pointue pour l’essuie-glace du pare-brise arrière !
  – Ouaaaaiiis, génial ! Et, à ça, on va leur ajouter des petits drapeaux, les traditionnelles housses de rétro et des autocollants gigantesques et moches pour le pare-brise arrière ! ”  
  – Paulo, t’as pensé à ajouter les chapeaux Diables Rouges en forme de bicorne napoléonien dans la commande? 
  – T’inquiète, j’en ai pris 120.000. On va les distribuer à l’heure de pointe à la Gare du Midi. ‘Tin, ça va être moche, on va trop se poiler!”

Toi, là-bas, le responsable de la cellule publicité qui gère les cadeaux promo à l’achat de deux bacs de chopes, j’ai 2 mots à te dire !

  • H comme Hymne

Je ne parle pas ici d’hymne officiel mais bien de ces petites chansonnettes entrainantes dont les belges ont le secret. Si vous avez raté ça, voici ce que nous, en Belgique, on peut créer pour encourager notre équipe nationale et leur sommer de nous ramener la victoire européenne. Et, le pire dans tout ça, c’est que je le dis sans aucune moquerie parce que, finalement, le 12ème degré à la belge, j’en suis fière comme tout. Et je sifflote l’air de Kiki l’Innocent toute la journée pour le plus grand bonheur de mes collègues.

  • I comme Ischio-jambier

“Ischio quoi?” me direz-vous. Et bien, le muscle Ischio-jambier est un muscle de la cuisse qui permet l’extension de la hanche et la flexion du genou. Comment je le sais? Ben, parce que depuis le temps que j’entends, quand Happy Dad joue à Fifa avec ses potes, que le joueur se plaint de douleurs à l’ischio-jambier, j’ai fini par aller voir sur la toile ce que c’était ce p***** de muscle ! Parce que, je sais pas si vous avez déjà remarqué, mais, dans ce grandiose jeu vidéo qui te suit comme une odeur de pipi de chat, peu importe la console que tu choisis d’acheter, la moitié des footballeurs se blesse à un moment ou à un autre à l’ischio-jambier sur la durée d’un seul match !

Et ben, vous savez quoi, cette semaine, je vais chez l’osteo, et il me dit que je suis blessée à l’ischio-jambier!  J’ai éclaté de rire. Mais en fait, ça fait vraiment mal cette saloperie.

  • J comme J’me la pète un peu 

Je vous ai dit que je suis née à Braine-le-Comte? Tu vois, la commune d’où vient Eden Hazard. Bon, nos points communs entre Eden et moi s’arrêtent là. Enfin non, y’a aussi le test hyper scientifique du Flair intitulé “Avec quel Diable Rouge devriez-vous vous marier?” qui a décidé de me fiancer avec lui. J’étais choquée, j’avais l’impression qu’ils me proposaient d’épouser mon petit frère. Comprenez, Eden pour les Brainois, c’est un peu comme le Maitrank pour les Arlonais : on en parle tout le temps ! Alors, ça m’a fait bizarre… (Quoique, je serais pas choquée qu’on me propose d’épouser une bouteille de Maitrank, mauvais exemple) 

Fin de la 2e partie de cette abécédaire, à quelques heures du match Belgique-Irlande. Promis, aujourd’hui, je me ferai toute petite pour qu’on gagne, vu que je porte apparemment malheur quand je parle pendant un match (Happy Dad ayant renversé son verre de coca sur sa vareuse juste avant le 2e but, il est aussi persuadé qu’il y est pour quelque chose. Superstition, tu dis?).  

A votre tour les filles, de F à J ! 

Laisser un commentaire