La page mégalo – L’abécédaire des filles pas footeuses (Last week de l’Euro2016)

2016-1448066_1920

On arrive à la fin de l’Euro les amis ! Et, par la même occasion, à la toute fin de mon abécédaire. Alors, c’est parti pour les dernières lettres de l’alphabet, avant les coups d’envoi de la finale.

Mais, comme m’a très justement rappelé Happy Dad : ne nous réjouissons pas trop vite, le Tour de France est là pour monopoliser le petit écran maintenant. Car, oui, Happy Dad enregistre aussi les étapes et m’a déjà prévenue qu’il regarderait chaque étape en entier en rentrant du boulot.

  • U comme Une bonne âme pour sauver Willie?

Bref, depuis la défaite des Diables Rouges face au Pays de Galles, la majorité de mes contacts sur les réseaux sociaux sont devenus de grands techniciens et analystes de football. Et, le bouc émissaire désigné est évidemment l’entraîneur de notre équipe nationale : Marc Wilmots. J’y connais que  dalle donc je ne vais pas me lancer dans un grand plaidoyer pour le défendre, ce serait purement affectif et complètement inutile pour ce grand débat de société. Mais, franchement, les gars, il y a quelques temps, on était tous prêt à lui mettre une couronne de monarque sur la tête alors, Willie, sache qu’on t’aime quand même dans la Happy House.

  • V comme Vélodrome

Y’a que moi qui comprend pas pourquoi on joue des matchs de foot dans un vélodrome? Genre, est-ce qu’on va se faire épiler dans un fast-food, nous? Chaque chose à sa place ! Nanméoh ! (Commentaire de psychorigide du rangement et de la symétrie OFF)

  • W comme Watson

Moins connu que Paul le Poulpe (paix à son âme), l’Euro 2016 possède pourtant aussi son mammifère spécialisé dans les pronostics de matchs. Il s’agit de Watson, l’otarie du zoo d’Amneville.

Mais, attention, Watson n’est pas un novice en la matière. Que nenni, messieurs, dames : sachez que ce freluquet de 350 kg officiait déjà en 2014 et avait vu juste du début à la fin du parcours de l’équipe de France.

Evidemment, Petit Citron surkiffe Watson ! Alors, je ne pouvais pas manquer de vous montrer les talents du “pote” de Mimi (c’est elle qui le dit), qui d’ailleurs ne s’est pas encore planté cette année non plus :

Le pronostic de Watson pour France-Roumanie, c’est par ICI

  • X comme Xanax

Cette semaine, je n’ai pas eu le courage d’embêter Happy Dad. Parce qu’il faut dire qu’après l’élimination des Belges, il était triste… Très triste… Très très très triste… Il me faisait vraiment mal au coeur parfois. En fait, à y repenser, les déceptions footballistiques chez les hommes doivent être à peu près égales au Baby Blues de la femme, niveau chute d’hormones. Avec, en prime, le passage des 5 premières phases du deuil amoureux : état de choc, déni, tristesse, rage et déprime (vivement l’acceptation et le relèvement).

Bref, Happy Dad, cette semaine c’était ça :

  • Y comme Y’a quelqu’un qui m’échange 12 drapeaux promotionnels, 8 housses de rétroviseurs, 3 jeux de cartes des Diables Rouges et 129 doubles Panini contre l’équivalent en Mojitos? 

Parce que, concrètement, maintenant, j’en fais quoi de tous les accessoires reçus en cadeau à l’achat de tout et n’importe quoi? Hein? Hein? Hein?

Je garde toutefois la perruque “Jackson Five” aux couleurs de la Belgique, ça peut toujours servir.

  • Z comme Zip Zip, l’Euro c’est presque finiiiiiii

Le Zip Zip, c’est ma célébration de but préférée des joueurs de foot ! Je n’ai aucune idée de l’appellation officielle de cette action, mais j’ai toujours appelé ça de cette façon quand Happy Dad jouait à Fifa en lui disant lors de chaque goal marqué : “Fais zipziper ton joueuuuur siteuplééééé!” Donc, le Zip Zip fait désormais partie intégrante du vocabulaire courant de la Happy House.

C’est pas évident à décrire, rien ne vaut un bon vieux GIF. Le Zip Zip, c’est ça :

Alors, je vous propose, les filles de toutes organiser un Zip Zip géant dans votre salon pour fêter la presque fin de l’Euro ! Whoop Whoooooop!!!!

Si le coeur vous en dit, c’est à votre tour les girls. Mais, surtout, merci à vous toutes et tous qui m’avez suivie dans ce délire. Vos messages, vos réactions, vos encouragements et votre aide pour trouver certaines lettres (poke mes collègues d’amour) ont rendu cet abécédaire encore plus drôle. 

Coeur coeur pailletés les zamis 

 

Laisser un commentaire