La page mégalo – 5 faits qui prouvent que vous êtes en présence d’un joueur de Pokémon Go

pikachu-1207146_1920

Je vous ai déjà dit que je travaillais dans un environnement composé majoritairement de mâles. Si d’habitude, quand je veux leur casser les bonbons, je prends un malin plaisir à leur raconter mon accouchement, mon épisiotomie et la texture d’un placenta, je pense que, là, ils tiennent leur vengeance pour mes 6 derniers mois de détails croustillants sur la maternité.

Car, depuis que Pokémon Go est sorti, mes journées de boulot sont devenues incontrôlables. Pokémon Go, c’est un jeu vidéo pour smartphone, basé sur les héros de votre enfance (enfin de la leur, parce que moi, j’étais déjà ado quand Pikachu commençait à envahir les cours de récré). La grande spécificité de ce jeu, c’est qu’il utilise la géolocalisation et la réalité augmentée afin de capturer des Pokémons au coin de votre rue. Lancée il y a quelques semaines, c’est juste la folie complète autour de l’application. Et j’en fais un peu plus les frais chaque jour.

Alors, si vous trouvez que vos amis ont des comportements bizarres depuis quelques temps, c’est sûrement  qu’ils sont devenus de grands dresseurs qui utilisent la planète entière comme zone de combat. Voici 5 symptômes qui peuvent vous permettre de réaliser rapidement un diagnostic sûr de leur transformation :

  1. Votre ami s’extasie devant une bulle à verres
    C’est qu’il s’agit, en fait, d’un PokéStop!  Car, pour le dresseur de Pokémon, n’importe quel objet dans la rue peut se révéler être un PokéStop, entendez un lieu où il est possible de collecter des objets comme des oeufs ou des PokéBalls (des balles qui vous permettent de choper les Pokémons). Imaginez ma tête quand mes collègues ont presque fait la danse de la joie en passant devant le container des Petits Riens ce midi…
  2. Lui, d’habitude adepte des transports en commun, veut à présent se rendre partout à pied, peu importe la météo
    Il faut savoir que, plus le dresseur de Pokémons marche, plus il peut faire évoluer ses petites bestioles. Mais, surtout, plus il a de chances d’en attraper de nouvelles ! Bref, j’arrête de mettre des talons pour aller bosser jusqu’à la fin de la période de folie autour de cette application.
  3. En plein milieu d’une conversation, il vous demande de ne plus bouger et semble vouloir photographier votre épaule avec son smartphone
    Pas de panique, il est seulement en train d’envoyer une PokéBall pour capturer un Roucool ou un Psykokwak qui se trouve tout près de vous. Préparez-vous psychologiquement, d’ici quelques instants, il vous montrera son butin avec beaucoup de fierté. Tâchez de vous montrer captivés par l’information.
  4. Il vous fait faire un détour monstrueux pour vous rendre d’un point A à un point B
    Il a sûrement repéré une arène Pokémon pas loin et s’en va soit en prendre possession en y déposant une bébête, soit y combattre un autre joueur pour la libérer d’une équipe adverse. Vous avez certainement entendu parler de ces 2 gameuses qui ont pris un kayak pour se rendre sur une arène au milieu de l’océan? Si non, c’est ici que ça se passe !

    Le gros point positif de l’application, c’est que, du coup, les dresseurs Pokémon découvrent plein d’attractions insolites dans des endroits que vous pensiez connaître comme votre poche. Des statues, des moulures artistiques, des ruelles, autant de curiosités touristiques devant lesquelles vous ne vous seriez jamais arrêtées et qu’ils vous font découvrir. Et ça, c’est vraiment cool (et c’est dit sans ironie pour une fois) !
  5. Il est subitement pris d’une excitation intense lorsque son smartphone se met à vibrer
    Son oeuf vient d’éclore, ou son Pokémon évolue au niveau supérieur, ou alors il y a un Pokémon à attraper pas loin. Bref, vos amis ont à nouveau 10 ans.

En gros, il est vraiment temps que je réussisse à charger ce jeu si je veux encore avoir des sujets de conversation sur les temps de midi.

 

Laisser un commentaire