La page mégalo – Merveilleuse île de Brac (Croatie)

Postira ©happy-mum.be

La Happy Family revient d’une semaine de vacances de rêve. 

Pour la première fois, nous sommes partis rien qu’à nous trois, sans amis, sans famille, … juste nous. Un moment indispensable pour se retrouver, entre les horaires de fou d’Happy Dad, et ma vie d’hyperactive.

Notre choix de destination s’est arrêté sur la Croatie et, franchement, on en a pris plein les yeux ! D’autant plus que la Croatie propose des prix nettement moins chers que chez nous, donc vous pourrez vraiment vous faire plaisir sans trop être regardants. 

Comme les voyages à l’hôtel, c’est pas trop notre truc, c’est finalement le temple de l’économie uberisée, j’ai nommé Airbnb, qui nous a permis de trouver le lieu précis de notre semaine paradisiaque. Nous avons donc loué un appartement à Postira, sur l’île de Brac, avec pleiiiin de legos et de jeux dedans pour le plus grand bonheur de Petit Citron.

L’île de Brac se situe en Dalmatie donc au sud de la Croatie. Comme Happy Dad est chauffeur poids-lourd et, par conséquent, adore conduire, on a prit la décision de partir en voiture. Parce que, finalement, on ne s’en rend pas forcément compte, mais la Croatie est vraiment tout près de nous.

Pour descendre jusqu’à notre destination de vacances, je voulais absolument qu’on s’arrête une nuit à Zagreb pour découvrir la capitale. Et, entre Charleroi et Zagreb, il y a exactement 1200 km, soit à peu près autant qu’entre Charleroi et Port Barcares dans le Sud de la France par exemple. Ensuite, il ne nous restait plus que 500 km, trajet en ferry compris, pour nous rendre sur l’île de Brac, puis à Postira.

D’ailleurs, sincèrement, je pense qu’avoir son propre moyen de locomotion sur l’île est un sérieux atout. Car pas vraiment de transports en commun là-bas. Pour aller d’un bout à l’autre de l’île, il faut un peu plus de trente minutes en voiture, et cette autonomie vous permettra de découvrir bien plus que les zones traditionnelles de tourisme. Par contre, faut pas avoir mal au coeur en voiture, parce que, les lignes droites, ils connaissent pas. 

Alors, si jamais mes photos de l’article ou d’Instagram vous ont donné envie de découvrir ce petit coin de paradis, hors du temps, voici les incontournables visités durant nos vacances, qui ont plu aussi bien au Petit Citron qu’à nous :

Postira

Postira ©happy-mum.be

Petit village de pêcheurs qui compte 1600 habitants, Postira est devenu notre refuge de calme et de détente pendant cette semaine de vacances. La municipalité tient à conserver un tourisme de proximité et vous sentez directement la différence. Tout est authentique à Postira, vous vous sentez vraiment comme chez vous, tout en étant intégrés dans la vie de l’île. Les habitants se feront un plaisir de répondre à vos questions, de vous renseigner sur les meilleurs endroits, de chanter des chansons croates à vos enfants lorsque vous les croisez durant une promenade, … On était au paradis sur terre.
Sur l’ensemble du bord de mer, il doit y avoir grand maximum 3 magasins “à touristes”. Les personnes âgées s’asseyent devant chez elle le soir pour vous proposer leur vin ou leur huile d’olive, fabrication maison. Mais uniquement si vous demandez, pas de démarchage, jamais.
Des superbes plages de galets (pas de plages de sables), l’eau translucide de la mer Adriatique, des maisons typiques construites dans la pierre de l’île de Brac (une pierre très blanche, qui, sous le soleil de plomb, vous donne encore plus l’impression d’être au paradis).
Les restaurants et konoba (les konoba sont de petites auberges qui servent des plats typiques, à privilégier par rapport aux autres restaurants. Qui plus est, elles sont, la majorité du temps, moins chères) vous proposent de quoi contenter même les palais exigeants d’Happy Dad et Happy Citron.
Je veux y retourneeeeeeeer !!!!!

***

Le village de Dol

Dol ©happy-mum.be

À 2km de Postira, le petit village de Dol (qui, en fait, fait partie de la municipalité de Postira) est construit à flanc de vallée et la quasi totalité de ses vieilles maisons de pierre ont conservé leur architecture originale. Si vous vous aventurez jusque Dol, vous serez directement impressionnés par le calme ambiant. Et, n’oubliez pas de vous arrêter quelques instants pour observer les grottes creusées naturellement dans la montagne. Les habitants du village racontent que, la nuit, on peut entendre des grondements au sein de ces grottes. Ces grondements seraient ceux de créatures qui vivaient sur la terre bien avant l’arrivée des hommes. Elles se seraient réfugiées dans les grottes de Dol et protègent le village des ennemis en les effrayant par leurs cris nocturnes. 

***

Kastil Gospodnetic

Kastil Gospodnetic ©happy-mum.be

Perchée sur le flanc de la montagne, cette konoba est l’étape incontournable de votre voyage si vous êtes dans le coin. Située dans le petit village de Dol, cette auberge familiale a plus d’un tour dans son sac. Déjà, la nourriture ! Des menus composés de plats régionaux (à réserver à l’avance), de la cuisson au feu de bois, du vin et de l’huile d’olive du coin,… Bref, on a mangé comme des rois et on a été accueillis comme des princes ! 

Je surkiffe le poisson, contrairement aux autres membres de la Happy Family donc je me suis fait plaisir! D’ailleurs, Postira étant une commune de pêcheurs, vous pouvez y aller les yeux fermés sur les plats de la mer : tout est frais du jour partout sur l’île. 

Et, en dessert, on s’est fait un hrapoćuša (me demandez pas comment ça se prononce). Ce gâteau, fait à base de noix, de miel et de zestes d’agrumes, va vous faire tomber de votre chaise tellement il est bon. Servi tiède, cette petite tuerie gastronomique est en fait le gâteau traditionnel de mariage dans le village de Dol. 

Kastil Gospodnetic (Dol) ©happy-mum.be

J’ai chopé la recette! Je le teste et je le partage avec vous dès que Belle-Maman et Beau-Papa auront récolté les noix de leur jardin (Belle-mupmup, ceci est un message subliminal. wink wink)

Sinon, le château en lui-même date du 16e siècle et la famille qui y habite a fait le choix de conserver la décoration et les meubles du 19e dans la quasi totalité des pièces. D’ailleurs, n’hésitez pas à demander une visite de la maison auprès de vos hôtes, ils se feront un plaisir de vous faire découvrir les trésors qu’ils ont conservé avec minutie. Une véritable incursion dans la vie croate du 19e. Je vous le conseille.

Et puis, un repas sur leur incroyable terrasse, avec ça comme vue, ça vaut le détour non?

Kastil Gospodnetic ©happy-mum.be

***

Zlatni Rat

Zlatni Rad ©happy-mum.be

Sur le côté sud de l’île de Brac, se trouve une des plus belles plages du monde. C’est pas moi qui le dit, c’est Internet. Zlatni Rat, plus connue sous le nom de Corne dorée, est une plage de galets en forme de corne (Happy Dad et moi, on trouvait plutôt que ça ressemblait à un utérus sur les photos) dont le dessin change en fonction des marées. Impossible de ne pas au moins aller voir cette célèbre plage durant notre séjour !

Bref, on y a été. C’était sympa. C’était vraiment très beau. Mais, qui dit plage célèbre dit surtout plage surpeuplée ! Et, préparez-vous psychologiquement, car tout est payant là bas. Même l’utilisation de la petite aire de jeux à l’ombre des pins.

On est resté quelques heures sur place, mais la quiétude de Postira nous a vite manqué. On en a quand même profité pour faire de jolies photos souvenirs, faut pas déconner.

***

Le Parc animalier de Sutivan

Park Prirode Sutivan ©happy-mum.be

À 20 minutes de route de Postira, vous trouverez le Park Prirode de Sutivan. Un parc animalier, avec des toboggans, des trampolines, des mini-tyroliennes et des super petits endroits pour boire un verre pendant que les enfants s’amusent.
Quand on est arrivé, on était franchement sceptique. Le Parc ne paie pas de mine et a plutôt l’air cheap. Mais finalement, on a passé un super moment.
La grande majorité des oiseaux sont en liberté et se baladent autour de vous pendant la visite. Le long de votre petite promenade vous pourrez croiser les enclos des ânes, des cochons, d’une autruche, de poneys, de sangliers, … Puis, il y a plein de jeux en plein air. La Petite a adoré glisser sur les toboggans avec un paon qui l’attend à l’arrivée.
Ne vous arrêtez pas à votre première impression, les tenanciers du parc sont super sympas et la restauration est même possible sur place si jamais.

***

Restaurant Dora (Sutivan)

Restaurant Dora (Sutivan) ©happy-mum.be

En revenant du Parc animalier, nous avons fait une petite halte par Sutivan, pour découvrir son bord de mer. Pour le plus grand plaisir du Petit Citron, qui courrait entre les allées en criant : “C’est plein de palmiiiiiiers!!!”
Pour le souper, on s’est pas vraiment cassé la tête. On a vu de grands panneaux qui indiquaient un restaurant et on les a suivi. Super surprise avec une incroyable terrasse ombragée pour le Restaurant Dora (je te laisse imaginer à quel point la petite a kiffé le nom du resto).
Les prix sont un tout petit peu plus chers que dans d’autres restos du coin mais il reste très abordable.
Spécialités de poissons, que vous pouvez aller directement choisir avant qu’il ne passe entre les mains du chef cuistot.
Happy Dad s’est rué sur un bon morceau de viande et moi j’ai préféré une recette typique : les langoustines à la Buzara (cuites avec une sauce tomate/ail/vin blanc). On a vraiment vraiment bien mangé et le Petit Citron a mangé la moitié de mon assiette.

***

Le sous-marin de Supetar

Submarine (Supetar) ©happy-mum.be

Sur le bord de mer de Supetar, vous pouvez réserver toute une série d’excursions en bateau, louer votre propre bateau, … Notre Petit Asticot royal étant un peu petite encore pour ce type d’activités, on ne pensait pas pouvoir lui proposer une virée en mer autre que l’énorme ferry qui fait la traversée entre le continent et l’île. Pourtant, en se baladant, vous trouverez un joli petit bateau rouge aux allures de sous-marin et décoré dans un style enfantin. Impossible de le rater donc. Il s’agit en fait d’un bateau au fond en verre donc idéal pour observer la vie sous-marine des abords du port de Supetar. Un tour d’une trentaine de minutes vous coûtera 200 kunas croates par adulte (à peu près 13 euros), les enfants sont gratuits.

***

Split

Split ©happy-mum.be

Si vous allez sur l’île de Brac, il vous faut prévoir une journée à Split. C’est de là que le ferry vous emmène sur l’île.
Split, c’est magnifique ! C’est pas pour rien que les réalisateurs de Game of Thrones ont décidé d’y tourner une partie des scènes. Si vous êtes fans de la série (comme nous), vous le verrez directement d’ailleurs. Bienvenue à Meereen, fief de la jolie Daenarys !
L’ancien palais Dioclétien a été incroyablement bien conservé et tout une partie de la vie de la ville se déroule encore entre ses murs. Je vous montre quelques photos pour vous donner l’eau à la bouche dans l’album ci-dessous.

Par contre, Split est une vraie ville à touristes. Avec des milliers de vendeurs de magnets et de t-shirts “I love Croatia”. Bref, trop de gens, trop d’agitation, trop l’impression d’avoir écrit “Pigeon de touriste” sur notre front : on est resté une demi-journée puis on est rentré profiter du calme de Postira.

Si jamais vous souhaitez manger sur place, ne vous arrêtez pas aux premiers endroits touristiques. N’hésitez pas à vous balader dans les petites rues pour dénicher une konoba plus traditionnelle. En plus de manger mieux et pour moins cher, vous pourrez aussi discuter avec les tenanciers qui vous apprendront bien plus sur la ville que les guides touristiques du bord de mer.

***

Pour voir plus de photos de ces différents endroits de rêve, je vous ai fait une jolie galerie, disponible ici -> La Happy Family sur l’île de Brac (Croatie). N’hésitez pas à aller checker mes photos Instagram aussi. 

Vous l’avez compris, on a passé des vacances incroyables. On ne fait que vanter les mérites de l’ile de Brac depuis notre retour et je suis méga nostalgique en voyant les photos. N’hésitez pas non plus à me le dire si vous partez à Postira. Grâce à notre location en AirBnb, nous avons eu contact avec une personne du cru, qui travaille pour l’un des 3 hôtels de la commune. Elle a toujours des bons plans et vous aidera avec plaisir à trouver exactement ce que vous cherchez, pour être au plus près de la vie locale.

Et vous? C’était quoi votre destination paradisiaque cette année?

Laisser un commentaire