Humeur – J’ai décidé d’aimer Noël à nouveau !

Quand j’étais petite, Noël était vraiment ma période préférée. C’est cliché, je sais, mais aussi loin que j’y repense, mes plus beaux souvenirs d’enfance sont liés à cette période. Pourtant depuis quelques années, je suis devenue le stéréotype de cette vieille ronchonne qui commence à grommeler dans son coin en voyant les fêtes se pointer. Mais, cette fois, j’ai décidé que ça allait changer ! 

J’ai toujours pensé que le jour où je serais Maman, je pourrais enfin retrouver ce sentiment d’excitation féérique à l’approche de Noël. Mais, depuis que mon Petit Citron est né, c’est tout le contraire.

Dès que Saint-Nicolas est passé, je commence à angoisser, à me prendre la tête, à envisager les pires scénarios qui pourraient se produire pendant les traditionnelles réunions de famille obligatoires qu’impose la fin de l’année…

Je ne me retrouve plus là-dedans. Je ne veux pas que ma fille associe cette période à une maman crispée, tendue et sur la défensive. Alors, cette année, je me suis promise que ça allait changer. Que j’allais tout mettre en place dans ma tête pour qu’elle se crée de jolis souvenirs autour de l’odeur du sapin dans la maison.

Commençons par le commencement… Parce que pour pouvoir me reprendre en mains à ce niveau là, il faut d’abord que je comprenne comment j’en suis arrivée là.

Au fait, pourquoi j’aime plus Noël ?

  • Parce que tu ne choisis pas ce que tu fais pour le réveillon de Noël. La tradition veut que ce soit une méga réunion de famille. Que ce soit, comme d’habitude, tel ou tel type de menus. Qu’on enchaîne avec telle ou telle activité. On ne déroge pas à la tradition (sacrilège ! ).
  • Parce que le bon usage veut que les tensions s’apaisent pendant les fêtes. En gros, qu’on mette une belle couche de primer sur un mur dévoré de l’intérieur par la moisissure. Tout le monde sait très bien que les tâches verdâtres de moisi ressortiront d’ici quelques mois. Mais, pour Noël, tout le monde se satisfera de ce joli mur tout blanc tout pimpant, ponctué de sourires qui grincent et de petites allusions assassines.
  • Parce qu’en général, les gens que tu réussis à ne croiser qu’en coup de vent le reste de l’année profitent de cette trêve des confiseurs pour te ressasser les questions et les remarques qui te créent un ulcère en 3 secondes.
  • Parce que, et surtout parce que, ces grandes tables de réveillon me rappellent toutes les personnes qui n’y sont plus assises, et avec qui je voudrais pourtant tellement partager l’évolution de ma vie.

Une fois ces constats bien établis dans mon esprit, j’ai décidé de dire stop. C’est MA vie. Donc, finies les réunions obligatoires, pour Noël, je choisis où je veux être. D’ailleurs, s’il y a bien un mantra qui doit définir mon année 2016, c’est : JE décide.

Forte de cette décision et une fois pour toutes, j’ai décidé de lister toutes les raisons qui font que, dans mon for intérieur, j’adore Noël et les fêtes de fin d’année. Et de relire cet article chaque fois que j’en ressentirai le besoin pour ne pas oublier pourquoi j’ai pris cette décision et quelles sont les valeurs que je veux transmettre à mes enfants.

Alors, finalement, pourquoi j’aime Noël ?

  • Parce que les téléfilms de Noël, c’est sans doute le truc le plus cool jamais inventé sur Terre !
  • Parce que, pendant 25 jours, tu peux bouffer du chocolat dès le lever. Donc, chaque fois que Petit Citron ouvre une fenêtre de son calendrier de l’avent, je savoure un morceau de chocolat de mon chocolatier préféré aussi.
  • Parce que, prendre dix minutes avec elle, en rentrant le soir, pour allumer les guirlandes du sapin et chacune des décorations lumineuses et scintillantes installées dans la maison, c’est la meilleure des façons de clôturer une journée de travail méga stressante.
  • Parce que, quand on bricole, on a une bonne raison d’utiliser tous les stylos à paillettes pour décorer et même d’en rajouter une couche au-dessus pour que ça brille encore plus.
  • Parce qu’on peut s’éclater et rire aux éclats avec le chapeau de Noël musical qui danse sur la tête et fait de chatouilles aux oreilles.
  • Parce que cuisiner des biscuits avec elle est un de mes bonheurs préférés tout au long de l’année. Alors, quand, en plus, on ajoute double dose de cannelle et de gingembre dedans, c’est encore mieux.
  • Parce que ce que je veux lui transmettre, c’est de l’amour, et pas de la rage.

Comme chaque article un peu coup de gueule, je vous propose de terminer avec un gif rigolo dont le thème n’est absolument pas lié au sujet du jour (parce qu’on est là pour s’amuser avant tout hein) :

Et vous? Pourquoi vous aimez Noël? Ou pas d’ailleurs?

 

Laisser un commentaire