Bricolage – Un sapin en bouchons de liège

Aujourd’hui, présentation d’un petit bricolage sympa encore dans le thème pour terminer les vacances de Noël et qui permet d’utiliser les mille bouchons de bouteilles de vins que vous avez bues pendant les réveillons. Un joli sapin en bouchons de liège que vous pourrez garder précieusement comme déco de table pour l’an prochain.

Quand se pointent les vacances scolaires (et quand je sais prendre congé en même temps), le maître mot chez nous, c’est : on prend le temps ! On prend le temps de se retrouver, de fonctionner au ralenti durant cette parenthèse toujours trop courte au milieu du tumulte à grande vitesse du quotidien. Et, qui dit on fait ce qu’on veut dit, on bricole !

Comme on a beaucoup fait la fête dans la Happy House (#oups), il était temps de trouver une utilité à ces bouchons de bouteilles vides. Voici donc un joli sapin de la rédemption, que vous pourrez regarder régulièrement pour vous rappeler l’immense gueule de bois que vous a causé le vidage des bouteilles d’où proviennent les bouchons qui le compose.

Ce dont vous avez besoin :

  • 13 bouchons par sapin réalisé ;
  • 1 bouchon de champagne pour le pied du sapin ;
  • de la colle forte ;
  • de la peinture à l’eau et des pinceaux ;
  • des boutons pour décorer (ceux-ci viennent de chez Action).

C’est partiiiii :

  • Peignez les côtés plats des bouchons avec vos couleurs préférées et laissez les sécher ;
  • Collez les bouchons ensemble : 3 pour la première ligne, 4 pour la ligne supérieure , puis une ligne de 3, une ligne de 2 et un petit dernier au sommet de la pyramide. Pour plus de facilités, montez votre pyramide à plat dans un boite en carton par exemple. N’oubliez pas de retournez votre oeuvre d’art pendant le séchage de la colle pour éviter que la sapin n’adhère au carton.
  • Une fois la colle sèche, c’est parti pour la décoration. Un peu de colle sur des jolis boutons colorés et le tour est joué ;
  • Coupez la tête d’un gros bouchon de champagne et utilisez le reste du bouchon pour réaliser le pied du sapin, avec un gros point de colle. Pour faciliter l’adhérence durant le séchage, j’ai couché le sapin et j’ai coincé le pied contre le bord d’une boîte en carton. On laisse sécher et…

Tadaaaaaaaaaam !

Ici, dans la Happy House, on prolonge encore un peu la magie de Noël. La bonne excuse, c’est simplement que le ramassage des sapins ne se fait que fin janvier dans notre rue donc on conserve les décorations de fêtes jusque là 🙂 Du coup, on a pu exposer nos jolis sapins sur le buffet. Mais ils resserviront à coup sûr l’an prochain.

 

 

Laisser un commentaire