Les bons mots de Maître Patou

Accident sur la N54 - Un noyé grave. Un gros camion a perdu son chargement : un trou plein d'eau. Le/la futur(e) noyé(e) suivait de trop près et, hé hé, plouf ! L’enquête déterminera le sexe de la victime, les scaphandriers ont été appelés d'urgence (tant pis pour la belote) Morale : méfiez-vous des camions transportant un trou plein d'eau. Ou, et c'est la bonne solution, achetez au plus vite une Méat Coulpa (voiture amphibie, existe en 2 ou 4 hélices motrices) Pour les anglophones : la méat coulpa est une voiture, pas de la viande Pour les latinistes : suite aux véhémentes récriminations du Vatican, nous avons du ajouter un T (allez savoir pourquoi). Pour les autres : allez chez le médecin qui vous débouchera l'orifice et méat coulera à nouveau.
Chronique d’un pensionné comme tant d’autres. Le matin, je m’éveillais le petit (orteil) tout joyeux, et le gros (cela ne vous regarde pas) fainéant. Dilemme a qui faire plaisir, le gros l’emporta. Donc je décidai de ne rien faire. Je descendis préparer le pt dej comme de coutume. Mon épouse attentionnée me demanda  : Que fais-tu aujourd’hui ? Heu,Hem, regardant mon gros (raplapla), je n’ose rien dire. Bien,me dit-elle, je vois que tu a du temps libre! Si tu veux, sans vouloir te commander, pourrais-tu passer l’aspirateur, dans les escaliers aussi (merci). Je trouve les carreaux très sales (le soleil donne dedans). As-tu vu les feuilles tombées sur la terrasse? C’est pas beau... As-tu fini de retourner les silos à compost? Si tu vois autre chose n’hésite pas! Et toi ma douce, et ta journée ? Ouf(ti), à 9h, j’ai « face to face » avec Y. Après, mise à jour de mon imprimante qui me fais ch…. depuis hier soir. Après, l’anniversaire de X (m’en merde celle-la). Après, discussion avec le RH. Je rentrerai un peu plus tard, j’ai bcp de travail. Je t’aime. Moi aussi à tantôt. Mon projet du jour s’est transformé en deux fois rien (faire), peut-être trois fois rien (faire) ! Je n’ai guère su faire plus que pas grand-chose. Quant à l’amour de mes pensées inavouables, elle revint à l’heure comme d’hab, les pommettes pouponnes, l’œil pétillant. La journée c’est bien passée?, lui demandais-je. J’ai soif! La messe est dite. Pour les latinistes "Amen". Pour les autres "Ainsi soit-il" Ps : une pensée émue et compatissante ne me dérangerait pas, merci d’avance.